L'europe des cabris !

" La seule façon d'être fidèle au passé, c'est de faire campagne pour construire le futur. Ce devrait être l'enjeu même de ces élections européennes : élire des hommes et des femmes déterminés à se battre pour un projet servant leurs peuples et les générations à naître. Or l'Union européenne, le lieu du vote, est devenue un machin voué au libre-échange et à la libéralisation financière. Désormais quasi indissolublement lié à l'OTAN, c'est un monstre qui dévore ses propres enfants. La Grèce en témoigne. Qui plus est, les parlementaires que l'on élira le 25 mai n'auront pas la possibilité d'initier seuls un processus législatif puisque selon l'article 17 du Traité sur l'Union européenne (TUE), c'est une Commission non élue qui détient « le monopole de l'initiative législative ». Cette élection est donc une escroquerie : on votera pour un Parlement croupion alors que les décisions sont prises ailleurs, entre experts constituant un Empire qui, de fait, est la filiale de Wall Street et de la City de Londres."  Lire la suite > Drapeau Grec


Pour ne pas finir saignés comme des moutons : rejoignez la résistance