Faillite du système financier.. pour qui sonne le glas

Naissance d'une amicale

Par un simple mot, un simple geste remercions notre amicale de ce qu'elle fait et bien sûr remercions ceux qui l'animent.

Alors que nous sommes d'horizon différents, nous sommes réunis ici, certainement parce que quelque chose nous anime, quelque chose d'autre que l'hommage ou la reconnaissance que nous rendons naturellement à un grand homme.

Disons même à un.. révolutionnaire; dans le sens qu'un révolutionnaire, n'est pas un rebelle révolté mais bien quelqu'un qui voit loin et juste.

Alors ce qui nous anime, 45 ans après la mort de ce révolutionnaire, n'est-il pas justement que nous tous, ici, nous voyons loin et juste ?

N'est-il pas justement important, dans ce monde qui s'agite sans cesse, de "voir enfin avec les yeux du futur" ?

Aujourd'hui, ces "yeux du futur" appellent au sursaut !

Ce qui nous réunit donc aujourd'hui, c'est ce sursaut nécessaire face à l'adversité, les saccages sociaux, la casse économique et la financiarisation de tout; ce qui nous réunit c'est que nous avons foi en l'avenir et nous le savons, nous le ressentons dans notre fort intérieur, une foi juste qui impose que nous fassions des choses justes.

Alors en reconnaissance du travail de commémoration fait par l'amicale qui nous réunit aujourd'hui 9 novembre, pour maintenir la flamme du juste sursaut, rappelons ces mots d'un ami avisé, qui appelait il y a peu "d'agrandir la table pour toujours accueillir plus de monde".

N'est-ce pas en effet là que réside le sursaut d'une France universelle ?

Agrandir la table pour recevoir plus de monde, ça n'est pas accueillir n'importe comment mais être en capacité de le faire, c'est à dire s'en donner les moyens.

Pensons en fait, à la situation du moment, dans laquelle nous n'avons plus de développement possible, contraints par des restrictions budgétaires permanentes et donc contraint à l'austérité sociale et économique.

Le sursaut nécessaire est donc un appel à changer la donne !

C'est un engagement pris, tel le serment de Koufra : nous changerons la donne.

Remercions l'amicale pour cette occasion qu'elle nous donne de nous inspirer.

Alors oui, inspirés par celui que beaucoup de français aiment, respectueusement encore, appeler le Général, lions la parole à l'acte, engageons nous à rendre l'avenir toujours meilleur.