Un vrai pack contre le pacte de la complaisance

Résultat de la Municipale de Verlhac Tescou du 23 Mars 2014
En général au lendemain d’élections tout le monde a gagné !

Alors voyons ce qu'il en est. Sur 401 inscrits, nous avons 320 exprimés, pour être au Conseil municipal il aurait fallu la majorité + 1 voix c’est-à-dire 161 voix. Avec 137 voix c’est passé pas loin !


D’abord un grand merci aux 137 personnes qui ont pris le temps de venir dire que faire face à la finance, « c’est possible » ! Car vous l’avez compris, il s’agit de s’élever contre un système qui ne fonctionne pas, pour le changer à tout jamais.

Merci donc de m’avoir conforté dans ce sens.

Comme je vous l’ai dit durant ma tournée je ne vais pas en rester là. Je crois sincèrement qu’au-delà de bien s’organiser pour mieux se faire entendre et faire évoluer nos idées il est important de se réapproprier notre histoire afin d’avoir des bases saines pour avoir un cap et s’y diriger de manière exemplaire.

En terme d’exemplarité on peut reconnaitre que sans une implication de soi sur le terrain c’est bien l’abstention qui serait sortie gagnante. En effet, en venant taper aux portes de 180 habitations sur environs 220, cela n’a-t-il pas suscité un peu plus d’intérêt de la part des électeurs qui se sont déplacés plus nombreux qu'ailleurs ? Gageons que oui :

Taux d’abstention des villages alentours
Verlhac Tescou : 18,45%   Monclar de Quercy : 22,62%   Genebrière : 28,85%   La Salvetat Belmontet : 30,88%   Saint Nauphary : 24,47%   Varennes : 27,08%   Villebrumier : 31,56%

Alors merci aussi à tous pour cette participation.

C’est donc fort de ces réponses que vous avez apporté à ma campagne que je vais pouvoir m’investir encore mieux auprès de vous. Chaque Verlhacoise, chaque Verlhacois peut ainsi compter sur mon soutien pour l’aider dans son quotidien. Une aide nécessaire surtout face aux nombreux problèmes soulevés, que ce soit celui des chemins, des permis de construire, de la taxe communale, de l’isolement des habitants qui n’a jamais été pris en compte, des soucis de voisinage, de l’accueil des nouveaux arrivants, de la garderie des enfants que le CLAE ne résoudra pas, de la prise en compte des handicapés,  du trafic routier de la RD999 amenant toutes sortes de nuisance (bruit, sécurité, entretien..), de la vitesse de circulation dans le village, de l’entretien des biens communaux (chemins, bâtiments, monuments), des ordures ménagères.. Nos voix désormais comptent.

Enfin, j’aurais une pensée pour l’équipe gagnante qui dans un contexte d’effondrement du système ne va pouvoir poursuivre son renouveau que dans une continuité un peu tragique, où de spectatrice elle va passer actrice de notre déclin : la perception fiscale locale n’a-t-elle pas invité « à ne compter que sur ses propres ressources pour les années à venir » ?


Et quelles sont les ressources que nous ?  Faire le gros dos, revendre nos chemins ruraux puis viendra la vente du terrain de foot en lots constructibles ? A moins que ce ne fût qu’une invitation à œuvrer pour augmenter les impôts locaux…

Alors ne soyons pas responsable de ce spectacle mais plutôt ceux qui écrivent l’histoire.

J’invite donc tous ceux qui le veulent, qui le peuvent, à me rejoindre sans tarder.

Bien à vous.